vendredi 30 mai 2014

Pain maison

Envie de pain maison ? Sans trop de difficultés et de labeurs... Nous ne sommes pas des boulangers après tout !
Il y a quelques semaines, j'ai gagné un cours de boulangerie grâce à Jonathan...  avec Julien Roy, le boulanger de cette magnifique boulangerie qui est dans mon quartier ..
J'ai réalisé lors de ce cours, des pains pitas, des naans et des pains à hamburgers parfait pour le temps du barbecue si l'été se décide à pointer le bout de son nez...





Je fais aussi très souvent des petits pains au lait, parfait pour le matin, les sandwichs, les collations ou nos quatre-heures. Pour la recette parfaite, aller faire un tour chez Marion




Mais je voulais tester le pain sans pétrissage. C'est chose faite et il est parfait...  Après avoir lu les explications, je me décide à essayer, mon mélange de farine, mes noix et autres dans un bol...
J'ai sorti le kitchnaid !
Pour la recette de Jim Lahey, aller sur le site de cuisine-campagne, que je parcoure très souvent.




Ma recette
300g de farine blanche
150g de farine de blé complète
1/2c. Café de levure sèche
1c. Café de sel (important pour le goût)
350ml d'eau tiède
25g de pistache
25g de canneberges séchées (mais j'aurai pu en mettre plus...)

Mettre dans un bol les ingrédients secs, ajouter l'eau, mélanger. Former une boule.
Laisser reposer un minimum de 12heures et jusqu'à 18heures au réfrigérateur.

Mettre votre cocotte au four pour le préchauffage. 410° F. Sortir la cocotte, ATTENTION, c'est très chaud ! Déposer le pain, cuire à couvert ensuite 30 minutes et 15 minutes à découvert.

Mais voilà l'astuce ! Si vous êtes impatient ou gourmand... Ou les deux !
Le temps de levée peut-être réduit grâce à un ajout magique dans la pâte... 1/4c.café de vinaigre de vin rouge ! Ça permet de réduire la levé du pâton à 4heures ... Magique ! On ne voit pas la différence, pour vrai !!!

À vos papilles !

mardi 27 mai 2014

Raviolis à la courge

Envie d'Italie?
Je fais souvent des recettes italiennes mais plus des pizzas ou des sauces pour accompagner des pâtes.
Ce soir, je me suis décidé, je fais des raviolis de A à Z.
Essayant de suivre le mouvement , lundi sans viande, mes premiers raviolis seront végétariens. Je choisis la courge, la ricotta et le parmesan pour la farce et la sauge, le beurre et les biscuits amarettis pour la sauce.
Je me suis fait donner la recette de la pâte par une vraie mama italienne de St-léonard (quartier italien de Montréal). Et comme je suis super fine (gentille), je vais partager avec vous la recette.
C'est long, je dois l'avouer, je suis resté en cuisine une partie de l'après-midi mais ça en a valu la peine. Et puis j'ai doublé la recette pour garnir mon congélateur.


Recette

La farce
2 tasses de courge butternut en dés cuit dans du bouillon
1/2 tasse de ricotta
1/3 tasse de parmesan râpé 
Sel et poivre

Tout mélanger et réserver.

La pâte 
300g de farine
3 œufs
1c. à soupe d'huile d'olive
3 pincée de sel

Mélanger tout les ingrédients, former une boule.
Laisser reposer 1 à 2 heures.
Passer au laminoire ou abaisser au rouleau à pâte. (C'est possible)

Sauce
1/4 tasse de beurre
Une dizaine de feuille de sauge
Biscuits amarettis

Chauffer le beurre, feu moyen-doux. Quand le beurre mousse, y mettre les feuilles de sauge, elles vont infusées le beurre et font ensuite croustiller ! 

Assemblage
Mettre une cuillère de la farce sur la pâte étalée , continuer du nombre de raviolis désirés.
Recouvrir de pâte, chasser l'air autour de la farce. Se servir d'un emporte-pièce pour sceller les raviolis.
(Si vous souhaitez en congeler, c'est maintenant que ça se passe !!!! Sinon on continue)
Faire chauffer une grande casserole d'eau salée. Plonger les raviolis dans l'eau, ça prend environ 5 minutes de cuisson dés qu'ils remontent à la surface c'est cuit..
Déposer dans une assiette, napper de sauce et quelques feuilles de sauge (au goût). Émietter les biscuits pour finir la recette.

À vos papilles ! 

Pour des infos:
Lundi sans viande, mouvement québécois, http://www.lundisansviande.net

lundi 26 mai 2014

Tian de légumes

C'est avec un grand plaisir que je fais partie d'un groupe d'échanges et de partages de recettes gourmandes, depuis quelques semaines, nous nous lançons des défis sympathiques et sans pressions. Le premier ? Millefeuille... 
J'ai tout de suite pensé à un millefeuille salé.
Un accompagnement pour un déjeûner dominical, parfait et simple, un tian étagé, dans un emporte-pièce de la taille de l'aubergine qui me sert de gabarit pour installer tomates et courgettes. Si vous n'avez pas d'emporte-pièce , une simple boîte de conserve (de thon par exemple), fera très bien le travail.



Recette

Aubergine
Tomate
Courgette
Tapenade d'olives noires
Herbe de provence
Sel, poivre
Huile d'olive

Tranchez à la mandoline tous les légumes.
Disposez une tranche d'aubrgine dans le cercle. ( que j'ai déposé sur une tôle à biscuits pour la cuisson)
Salez et poivrez.
Une pincée d'herbes de provence.
Au tour de la tomate, si elle est petite, juste à faire une belle rosace.
Faire de même avec la courgette.
Et on recommence, une autre fois... Sur la deuxième tranche d'aubergine je met une cuillère à café de tapenade d'olives noires (touche délicate)

Finir avec un trait d'huile d'olive.
Cuire environ 30/40 minutes à 350°F/180°C

A vos papilles !



samedi 24 mai 2014

Brioche Nanterre


Demain c'est dimanche !

Qui dit dimanche, dit relaxation, détente et brunch.

Le brunch c'est un des repas de la semaine que j'apprécie, entre amis, en famille, à deux ou en solo, au restau ou à la maison. (Ok j'apprécie pas mal tous les repas)

Je fais très souvent des essais de brioche et jusqu'à présent, la recette que je vous partage est de loin la grande gagnante pour moi.
J'avoue qu'il y a plusieurs étapes, qu'il faut s'y prendre à l'avance mais elle le mérite. 
Vous trouverez la recette, ici , chez Mercotte, je ne change rien et les explications sont bien claires.


Servir avec des confitures maison, un délice...

Vous pouvez en garder, si vous êtes capable (ou alors doubler la recette) et faire rassir pendant deux ou trois jours, pour ensuite faire un magnifique pain doré (ou pain perdu) avec des amandes effilées et du sirop d'érable...

Pain doré pour 2

4 tranches de brioche épaisses
2 oeufs
1/2 tasse de lait
1/4 tasse d'amandes éffilées
1/2 c.à thé d'extrait de vanille ou d'écorces d'orange.
Mélangez les oeufs, le lait et la vanille.
Trempez les deux côtés des tranches de brioche (quelques secondes)

Chauffez votre poële avec du beurre (c'est meilleur).
Deposez vos tranhes de brioches.
Pendant la cuisson, déposez les amandes sur le pain.
Retournez délicatement ( la seule difficulté de la recette !)

Servir immédiatement recouvert de sirop au goût.

A vos papilles !



jeudi 22 mai 2014

Tartare de saumon

Je suis une amoureuse des tartares sous toutes ses formes, c'est pas difficile, rapide, frais et ça se présente bien. Il y a surtout une multitude de déclinaison possible, à la viande (boeuf, veau, canard), au poisson (saumon, thon, pétoncles). Donc je l'aime sous toutes ses formes.

Une des choses importantes, avoir un bon couteau pour ne pas se blesser et faire une belle découpe. 
Un petit truc, que je me suis fait dire par mon gentil poissonnier, c'est de placer le morceau de poisson (ça fontionne aussi pour la viande) au congélateur 30 minutes avant de commencer la recette.

Tartare de Saumon à l'asiatique (pour 2)

250g de saumon
2à4 fraises
1 poignée d'amandes concassées et grillées

1 c.à thé de tamari
1 citron vert - jus et zeste
1/2 c.à thé d'huile de sésame
1 c.à thé de vinaigre de riz
1 c.à soupe de panko (chapelure japonaise faite de pain blanc)
Graines de sésame ( blanche et noire)
1 .à thé de mayonnaise, de crème sûre ou de yogourt grec.( facultatif)
Sauce sriracha au goût..

Juste à mélanger tous les ingrédients de la sauce, faites des petits dés de fraises et n'oubliez pas les amandes et quelques minutes avant de servir, assemblez le poisson coupé en PETIT dés. Je commence à faire des tranches dans lesquelles je tranche des lanières puis les petits dés, facile quoi !!! :) (c'est de plus en plus facile avec l'habitude)
 Je me sers d'un emporte-pièce pour la présentation mais si vous avez une boite de conserve ouverte des deux bords ou même d'une cuillère à crème glacée, c'est parfait.

Servir avec de la baguette tranchée grillée, des chips, des pitas grillés, des bagels, des frites (bien sûr) et une belle salade verte.

Vous comprenez que l'assaisonnement ce fait à votre goût... Laissez jouer votre imagination.

A vos papilles !



mardi 20 mai 2014

Tarte aux framboises

Après cet hiver, on appelle l'été comme on peux, ou veux !

Je nomme la tarte aux framboises comme reine des tartes estivales pas si long à faire, juste prévoir pour laisser la crème patissière ou croustade, le temps de refroidir..


Donc une bonne pâte sablée, une crème patissière et des bonnes framboises et nous voilà prêt à l'assemblage...


Prévoir 2 casseaux de framboises.





Crème patissière


1/3 de tasse de sucre
1c.à soupe de farine
1c. à soupe de fécule de maïs
1 oeuf
1 tasse de lait
1/2c, à thé de vanille.

Mettre tous les ingrédients dans une casserole sur un feu moyen et commencer à mélanger avec un fouet. (Pas le temps d'aller aux toilettes !)
Attention, il ne faut pas arrêter de mélanger au risque d'avoir des jolis grumeaux ! Et ce n'est pas forcement si joli quand c'est dans notre casserole.
Ça prend environ 5/7 minutes à cuire. Transférer la préparation dans un bol avec un film de plastique, au contact de la crème pour eviter qu'une croûte se forme.
Deux heures au refrigérateur.

Pâte sablée

250g de farine
125g de sucre glace
1 oeuf
100g beurre ramolli (pas liquide)
1 zeste de citron
1 à 2 c. à soupe de lait
1 pincée de sel

Former une boule avec tous les ingrédients et la placer au réfrigerateur, pour permettre de raffermir et que la pâte soit plus facile à étaler. Je remets la pâte au frais une fois dans le moule pendant que le four est en pré-chauffage à 380

Cuire à blanc, avec une feuille de papier parchemin et des haricots pour des poids de cuisson.
Laisser refroidir sur le comptoir.

Au moment de servir dresser, la crème dans le fond de tarte et poser les framboises sur la crème à votre guise, en cercle, en spirale, en rangée...

Possibilité infini en changeant les fruits... Fraises, bleuets, mûres.. 
En parfumant differement la créme...


A vos papilles !

dimanche 18 mai 2014

Un dimanche à la crêperie...

Longue fin de semaine, quoi de mieux comme excuse pour aller faire un tour à ma crêperie préférée de Montréal et de ses environs.


L'accueil d'Isabelle et Thierry, un couple de français, est fort sympathique. Le décor est soigné avec des touches Bretonnes et délicates (Manque juste une bigoudène brodée)
Une bolée de cidre Breton accompagne à merveille les crêpes (ou galette) salées au sarrazin et celles au froment pour terminer sur une douceur sucrée. Ayant un soucis de qualité et d'encouragement pour leur région d'adoption, Isa et Thierry ont choisis de privilégier des produits régionaux de grandes qualités comme les farines de chez Le moulin bleu ou encore la viande de Cochons cent façons, entre autres.

Je vous recommande fortement une petite escapade à 1h00 de Montréal avec une promenade aux Chutes de Dorwin ( ), votre journée sera parfaite, à moins d'être un chanceux proprio de chalet mais nous voilà dans une autre histoire...

Et si je vous dis, au moment de partir, Haribo c'est beau la vie... ( quelques friandises à emporter)

A vos papilles !




La crêperie est ouverte du jeudi au dimanche de 11h00 à 21h00.
3284, 4e avenue, Rawdon
450-834-7654
Facebook: crêperie rawdon

 http://www.aumoulinbleu.com/fra/moulin.html
http://www.cochoncentfacons.com/
 http://www.bonjourquebec.com/qc-fr/repertoire-attraits/parc-municipal-et-regional-centre-dinterpretation-de-la-nature/parc-des-chutes-dorwin_5669664.html


vendredi 16 mai 2014

Riz au lait et sa compote pommes-abricots.

Etant une bébête à sucre, mon premier billet devait être un dessert...

Je vous partage un dessert familial, celui de ma grand-mère. Je me souviens de la cocotte en fonte emaillée (ébrechée), rouge à gros pois blanc dans laquelle le riz mijotait et avec laquelle je jouais une fois propre ! Mais pas besoin de cette cocotte pour faire la recette enfin si je l'avais....
Dans mon souvenir d'enfance avec le riz au lait, il y avait toujours une compote de fruits. Est-ce simplement parce qu'il n'y en avait pas assez pour la famille nombreuse ou bien c'était un soir dessert touski ? (Tous ce qu'il reste dans le refrigérateur)








Recette du riz au lait

1 tasse de riz rond (à dessert ou à risotto)
1 tasse de sucre ou moins pour ceux qui sont bébêtes à sucre.
4 tasses de lait entier ( je ne met parfois que 3 de lait et une d'eau)
Parfum au choix, fleur d'oranger, vanille, zeste d'agrumes, eau de rose, chocolat. (1 cuillère à thé sauf pour le chocolat à votre bon jugement gourmand)

Monter à ébullition le lait avec le sucre et le riz.
Puis baisser à feu moyen-doux, cuire en mélangeant régulièrement pendant 40 minutes avec le couvercle sur la cocotte.

A la fin de la cuisson, transvider le riz dans un saladier et j'ajoute une 1/2 tasse d'eau froide (pour stopper la cuisson). Mettre une pellicule plastique en contact pour eviter qu'une croûte se forme.

Laisser refroidir.


Compote de pommes-abricots

3 pommes à cuire
1/2 tasse d'abricot sec, réhydrater dans une eau tiède ou mieux du thé.

Couper les pommes en cube, je garde la peau, les pépins et le trognons.
Cuire avec les abricots et deux cuillères d'eau.

Mixer le tout et passer au chinois (pas l'homme, l'ustensile!)

Variante:
Avec des éclats de meringue et des framboises...
Avec des pistaches...

A vos papilles !

jeudi 15 mai 2014

Un nouveau monde s'ouvre à moi....


À la découverte de l'univers des blogs, je suis là pour partager, m'amuser, tester, déguster et saliver dans la cuisine !
Je vais partager mes tests de recettes, mes modifications et mes découvertes.
À vos papilles ...